Direction le quartier tendance à Madrid: Malasaña

La différence lorsque l’on part en vacances ou que l’on doit vivre dans une ville, c’est que l’on a souvent tendance à privilégier le côté touristique. C’est ce que j’ai déjà fait lors de mes divers périples, sauf que cette fois, grâce à la possibilité que j’ai eu de travailler en tant que stagiaire à Madrid pendant une période de 4 mois, j’ai eu la chance de visiter des quartiers un peu moins connu pour un City-trip mais tout aussi intéressant que les sites les plus populaires de la capitale, à savoir, Malasaña.

Un peu d’histoire

L’histoire de ce quartier remonte au début de 19è siècle avec l’invasion des troupes de napoléons à Madrid et la résistance madrilène du 2 mai 1808. La place portant ce nom comprend un édifice en forme d’arc et une statue des deux militaires héros de l’époque ayant résisté jusqu’à la mort. Un jour férié se commémorant encore aujourd’hui partout en Espagne.

Cela continue dans les années 80 avec la « movida madrileña » au cours duquel les espagnols créeront un mouvement pour la période post-franquiste (passage de l’ère franquiste vers la démocratie espagnole) afin que le pays devienne démocratie. Le courant qui est rallié à la période hippie, donne une image d’artistes prêts à tout pour faire valoir leurs droits. Aujourd’hui, le quartier est très représenté par cette époque avec des bâtiments, des monuments et même encore des lieux typiques afin de prouver que le mouvement présent dans ces années importantes pour les espagnols aura été bénéfique pour tout un pays. Une révolution ayant été capable de générer une foule de gens face à une ancienne dictature.

Le quartier des merveilles!

Malasaña c’est le quartier branché de la ville de Madrid. Situé approximativement entre les arrêts de métro des plus connus comme Gran Via, Callao, Tribunal ou encore Bilbao, les rues, perpendiculaires à la Gran Vía, vont te donner un aspect beaucoup plus jeune et rebelle avec une ambiance décontractée!

Des bars, restaurants typiques aux diverses cultures présentes de la ville, des monuments en rapport avec la révolution espagnole et un sentiment de changement et de révolte dans l’architecture, des places bondées, des graffitis, un style complètement différent du baroque madrilène habituel, c’est le grand résumé de ce quartier qui ne fera que te surprendre. Fini les grandes avenues, Malasaña c’est l’opposé de ce que l’on peut penser de la capitale.

Malasaña aujourd’hui

Aujourd’hui, le quartier a gardé ses racines et nous propose un décor très particulier. Un style vintage et alternatif, des boutiques très tendances, créées par des personnes avec des idées toutes plus intéressantes les unes que les autres. C’est le reflet d’une mode inspirée par le côté révolutionnaire commencé, comme je l’ai évoqué précédemment dans les années 80. La place la plus importante de ce quartier (Plaza del dos de mayo) et l’endroit où centaines de personnes se rejoignent chaque jour pour boire un verre voire même improviser une brocante à l’air libre, se caractérise une fois de plus par le côté rebelle de toutes ces rues. Ces dernières, pittoresques, donnent une variété de bâtiments avec des graffitis très impressionnant par moment et une athmosphère valant vraiment le coup d’oeil!