Ma première fois à Barcelone!

 

À la découverte de ma ville de stage

Le départ: Au revoir la Belgique

Arrivée à l’aéroport, j’ai eu du mal à trouver la porte que je devais rejoindre, après plusieurs difficultées, je trouve enfin la porte A. Ensuite, je passe à la douane, j’avais oublié de retirer mes ciseaux de mon plumier donc je me suis faite passée pour une tueuse en série qui cachait mes armes blanche, mais bon… tout va bien. Je descends pour retrouver le numéro 52 dans un premier temps… Je me rends compte en bas de l’escalator que je ne trouve plus mon billet d’avion alors que j’en avais besoin pour rentrer dans l’avion évidemment… À ce moment là, je pensais l’avoir oublié dans un des bacs d’en haut… Donc, j’essaie de remonter l’escalator, arrivé à la dernière marche, je tombe et ma chaussure tombe en bas de l’escalator… Il n’y a qu’à moi que ça peut arriver ce genre de chose. Du coup je cherche mon billet dans les bacs. Mais non.. pas trouvable, un des hommes de la sécrité me dit tu as regardé dans ton sac de pc? Je dis oui oui… Il me fait douter, je vais quand même vérifier.. Et il était là, bref comme j’allais rater mon avion, je décide de courir. Ce n’est pas terminé… Je cherche finalement la porte A58, comme il était écrit sur le tableau de bord… arrivée là-bas, j’attends de passer dernière comme je suis dans la rangée 27… Arrivé au contrôle, la jeune femme me dit: « Ici c’est Brussels Airlines, pas Ryanair. Du coup, je cours vers Ryanair porte A32, quand j’arrive là-bas tout le monde était passé… Tout juste!… Et après tout ces événement, je me pose enfin dans l’avion…

Mon arrivée à Barcelone

Lorsque je pose le premier pied sur le sol espagnol, une grande bouffée de chaleur m’envahit. Une sensation de bonheur indescriptible, je sens sur ma peau les 22 degrés et une aventure qui va commencer… À présent, plus besoin de veste! Les pulls laissent place aux t-shirts. Quel bonheur! Dans l’aéroport, je me dirige vers le service d’information pour savoir quel bus je dois prendre pour aller en direction de « Plaza de España », la gentille dame me dit qu’il faut prendre le bus 46. Arrivée dans ce bus, je paie une somme de 2,15€. Après un voyage de +- 30 minutes, je vois ce paysage, cette ville magnifique qui défile devant moi… Je crois rêver. Arrivée à destination, c’est-à-dire , “Plaza de España”, c’est à ce moment là que j’ai compris que mon aventure commençait réellement. Cette beauté, je ne l’ai jamais vue nulle part ailleurs… Je descends du bus, je vois une grande fontaine magnifique au centre servant de rond point. Puis je regarde vers la gauche, je vois une énorme ancienne arène de toro qui est devenu un grand centre commerciale. En un mot: « magnifique ». Ensuite lorsque je regarde à ma droite je vois un grand château, « le Musée d’Art de Catalogne »… J’allais habiter ici pendant 1 mois et demi: le rêve… Je vais loger dans une sorte de famille d’accueil, ce logement je l’ai payé 350 pour un mois. Dans celui-ci, il y a ma chambre, la salle de bain et la cuisine commune qui sont à ma disposition. Le point positif de ce type de logement c’est de pouvoir vivre avec des espagnols qui est un bon moyen de pratiquer la langue tout en ayant la possibilité de découvrir une ville extraordinaire. Après m’être correctement installée dans la chambre je décide d’aller visiter cette ville qui parait si magnifique, une aventure commence!

Tiziana, Since Always