Les sushis japonais sont assez différent de ceux que l’on connait au coin de la rue. Pour certains, il a été nécessaire de faire plus de 10 ans d’étude pour pouvoir ouvrir leur propre bar à sushis. Or, Nombreux restaurants, bars à sushis, s’improvisent partout ailleurs sans pour autant savoir faire un vrai sushi. Dès lors, je vais raconter mon expérience dans un kaitenzushi japonais. Je me promène, Akihabara, quartier des jeux vidéos. Juste à côté du métro, un petit restaurant. Un Kaitenzushi. Littéralement, sushi tournant. Un immanquable au Japon. Je décide donc de m’arrêter pour gouter les sushis japonais. Je rentre à l’intérieur et remarque le cadre très petit. Un tout petit bar à sushi, je dirais assez familial, une personne un peu plus âgée à la caisse et d’autres plus jeunes préparant les sushis.

Sushis tournant tout simplement car lorsque les personnes préparent les sushis, ils les déposent sur un tapis qui fait tourner les assiettes avec des sushis ou d’autres plats typiques à l’intérieur. Assiette bleue, assiette jaune, verte… En fonction du prix, la couleur change. Au Japon, ceux qui se rassasient avec du saumon ou du thon de base seront servis en ce qui concerne le rapport qualité/prix (250 Yen/2 sushis). Cependant, lorsque je voyage, ce que je propose c’est tout simplement de prendre des sushis plus spéciaux. Cette fois ci, je prends un thon gras, plus cher mais une sensation encore jamais ressentie lorsque je mange un sushi.  Ah oui… J’oubliais, il n’y a pas de wasabi à coté des sushis tout simplement parce que le wasabi est directement intégré au sushi… Âme sensible s’abstenir, c’est PIQUANT! Je ne sens plus ma bouche du coup, j’en ai les larmes aux yeux mais qu’est ce que c’est bon … Par contre, une chose que je remarque, la différence entre un sushi du Japon et un sushi de Belgique on va dire: ils n’ont pas la même notion de riz. Au japon lorsque l’on mange un sushi, on mange du poisson. Or, en Belgique ou ailleurs, on mange plus du riz que du poisson. Le poisson est également coupé assez finement pour que ce dernier se déguste… Un délice!

 

Autre petite chose, qui dit Japon, dit baguettes. Il est tout de même important de s’entrainer quelque peu avant d’aller dans un restaurant là bas… Bien que pour les personnes ayant du mal, je leur propose de les manger avec les mains! Ce n’est pas mal vu pour ce genre d’établissement. En parlant des choses mal vues, lorsque je trempe mon sushi dans la sauce soja, j’évite de tremper le riz dedans. Dès lors, je trempe tout simplement le poisson. Tout simplement afin d’éviter que le riz ne tombe due à la sauce. En bref, une première expérience dans un kaitenzushi réussie. Je conseille tout particulièrement ce restaurant malgré que personne ne parle anglais. L’ambiance est très chaleureuse et le rapport qualité prix parfait! Les sushis sont vraiment très bons, la miso parfaite, rien à redire concernant ce restaurant!

Itadakimasu !