Voyager, le projet d’une vie.

Le voyage, une histoire.

Il est peu courant de voir des étudiants parcourir le monde. Généralement on parle de tour du monde pour des personnes ayant déjà un travail abandonnant tout et partant vers d’autres horizons à la recherche peut-être du bonheur, afin de s’expatrier ou tout simplement sur un coup de tête… Les voyages linguistiques ont par ailleurs été fait un peu pour les étudiants souhaitant s’engager dans une première expérience pour, pourquoi pas dans le futur, s’engager pour de bon après leurs études et c’est un peu l’histoire de ma vie.

Comme je l’ai dit dans l’article sur EF, j’ai eu l’opportunité de pouvoir réaliser un voyage linguistique en partie grâce à mes parents que je remercierai encore et encore. Mais également grâce aux économies que j’ai fait due à mon parcours scolaire un peu chaotique. À l’époque, ne pensant pas du tout au voyage, je me suis longuement cherché… J’ai par ailleurs arrêté une année l’école pour travailler. Chose que je ne regrette absolument pas étant donné que grâce à cette année de formation en électricité et de job intensif, j’ai pu économiser pour m’aider à financer cet énorme projet 2 ans après.

Je pense que le plus important dans cette histoire c’est le moment de la réflexion,

« ce que je souhaite le plus faire dans ma vie. « 

Juste après mon voyage linguistique d’un an et des rencontres avec des gens d’un peu partout dans le monde. Je suis parti pour reprendre des études de communication tout en ayant comme objectif de pouvoir voyager juste après et d’économiser beaucoup d’argent entre temps. Ces années passent et le projet Since Always voit doucement le jour. Au départ avec des petits voyages en Europe. Je n’ai jamais écrit, jamais réalisé de vrai blogs mais j’aime cette sensation de pouvoir raconter mon ressenti, de pouvoir aider les gens à réaliser ce que moi je réalise. Mon plus grand souhait serait que je puisse transmettre mon rêve de voyager à des personnes n’ayant pas forcément l’envie d’aller aussi loin.

Le jour où tout a commencé.

Je me rappellerai toujours de ce jour où j’ai réservé mon premier voyage avec comme objectif de réaliser un premier reportage. Direction le Japon. L’objectif premier c’était m’évader. Partir de mon pays en ayant rien, ne connaissant rien et être livré à moi même. Ce sera probablement le voyage de ma vie. Ce n’est que 9 jours mais ceux là auront été les plus incroyables. Au plus j’y pense et au plus je me dis que la destination m’a permis d’apprendre énormément de choses sur moi-même. Premièrement, à défaut d’avoir repris les études en Belgique, je ne pense qu’à une chose, repartir. Je ne pense plus avoir ma place dans mon propre pays. Peut-être du fait que je voyage énormément? Que je m’ouvre à quelque chose que beaucoup ne vive pas? Ces questions se posent sans cesse dans ma tête. Mais elles me font réaliser que mon bonheur se trouve ailleurs. Cet ailleurs, je le cherche encore. J’ai visité plus de 20 pays. Que ce soit avec mes parents ou seul et cette sensation de pouvoir vivre ma vie ailleurs m’intrigue. Que peut-il m’arriver, s’expatrier c’est quoi et surtout, que ressent on lorsque l’on se trouve à 9000 km de sa famille? L’avenir me le dira car dans ma tête mon choix est fait.

Financer ce projet, un vrai défi.

La Belgique, malgré les défauts que je peux lui donner, est un pays où les possibilités pour les jeunes de gagner leur vie sont nombreuses. Durant mes 3 années d’étude, j’ai réussi à me démener pour atteindre l’objectif d’avoir assez d’argent pour pouvoir partir après la fin de mon cursus. Actuellement en dernière année, je m’apprête à avoir assez d’argent pour supporter une année de voyage sans travail. Et pour se faire, il a fallu m’armer de patience. Je ne dirai pas que je n’ai jamais profité de la vie durant ces 3 ans mais mon objectif m’aura freiné dans beaucoup de choses et notamment les sorties. Je ne dis pas que je ne sortais jamais mais cela se faisait assez rarement. Étant donné que lors de mes études je voyage déjà, le but est d’économiser pour le grand voyage tout en profitant des réductions pour d’autres voyages comme pour l’Espagne ou le Portugal récemment.

« Avec un objectif en tête et de la volonté, rien est impossible. »

Dernière ligne droite, le projet de ma vie.

À présent, il me reste 1 mois de cours, et 4 mois de stage pour terminer mes études. Cela signifie donc que je suis à moins d’un an de réaliser ce que je souhaite depuis si longtemps. La dernière ligne droite pour concrétiser ce dont j’ai toujours voulu. Partir de mon pays afin de me connaître et de comprendre un peu mieux le monde tout en donnant la possibilité aux gens de découvrir ce que moi même je découvre. À l’heure ou j’écris cet article, mon choix est fait. Je connais la destination de mon grand voyage. Ce grand voyage débutera en octobre 2017, je souhaite consacrer 9 mois à ce pays qui m’a rendu heureux, qui m’a fait voyager grâce à des tonnes de vidéos via Youtube. Ce pays qui m’a aidé durant mes études à toujours croire en mon objectif, en un seul objectif. Dans ce pays j’apprendrai une nouvelle langue, une nouvelle culture et surtout je souhaite comprendre pourquoi dans un pays tel que celui là, la sécurité est un point fort. Pourquoi les gens sont d’une telle gentillesse? Je voyagerai en premier lieu dans ce pays pendant 9 mois pour après m’envoler vers une nouvelle destination.

Ce pays c’est le Japon et plus précisément Tokyo