Les endroits à visiter sur l’île de Gran Canaria

Bienvenue à Grande Canarie

En tant que grand amoureux du froid hivernal, de la pluie belge et du mauvais temps en général (humour)… cette année, je me suis décidé. Je pars! Direction les Îles Canaries et plus précisément l’île de Grande Canarie. Ce choix se fait en fonction de mes origines. J’ai de la chance, étant donné qu’une partie de ma famille est originaire de la plus peuplée des îles, je me dirige vers la chaleur alors qu’on frôle les -3 degrés en Belgique.

Les Îles Canaries c’est 300 jours de soleil par an, un peu l’opposé du climat belge, des plages à perte de vue, une culture culinaire à en faire baver plus d’un et surtout des paysages tous différents les uns des autres.

À présent, visitons un peu les environs de l’île avec les 5 passages intéressants à voir lorsque je visite l’île de Grande Canarie..

Maspalomas – Playa del InglésAnfi de Mar

Le premier passage et le plus connu de tous, je me retrouve sur la pointe de l’île, à Maspalomas. Touristes à perte de vue, c’est malgré tout un plaisir de se retrouver devant le phare à contempler la ligne d’horizon. L’océan, le sable, les dunes, c’est une atmosphère chaude et chaleureuse que l’on perçoit.

Après avoir traversé à pieds les dunes, on se retrouve du côté de Playa del Inglés, comme pour la ville voisine, on retrouve énormément de touristes, des restaurants à volonté, des animations… de quoi passer de bonnes journées. Malgré que cela ne soit pas mes deux endroits préférés, ce sont les plus fréquentés de l’île et très certainement les plus populaires pour profiter de bonnes vacances et également pour savourer des soirées mouvementées dans un lieu nommé le Yumbo! Crois-moi ça en vaut le détour :-).

Finalement, non loin de là, on retrouve la fameuse plage de Anfi. Gros hôtels entourant l’endroit, c’est pour moi le spot le plus beau de l’île en ce qui concerne le « farniente ». Port, activités aquatiques, plage, digue, magasins, on retrouve de tout sur ce petit domaine si on peut appeler cela comme ça. Une presqu’île en forme de coeur, de quoi impression ton copain, ta copine… Ils ont pensé à tout ces canaris :-).

Puerto de Mogan – Amadores

Mogan, la ville fleurie et également un lieu de prédilection pour les touristes est un ancien port de pêche. Elle a su se faire un nom grâce à son commerce et c’est depuis une petite décennie que la ville s’agrandit pour s’ouvrir au monde et accueillir de plus en plus de monde.

Elle n’est pas grande et se visite assez rapidement. Se construisant jour après jour pour devenir de plus en plus atypique voir un peu kitch.

Entre montagne et plage au sable doré, les petites rues ne pourront que vous faire tomber sous son charme. De plus, ici, on retrouve de très bons restaurants comme « la Bodega », une sandwicherie très réputée..

À côté de Mogan, Playa de Amadores, une page de rêve, un endroit incroyable pour les amoureux de la nature, de beaux clichés, c’est l’incontournable lorsque l’on visite l’île. Pas forcément la plage la plus connue de l’île et pourtant, c’est probablement la plus incroyable et belle de toutes et ce n’est pas cette photo qui va me contredire!

Las Palmas de Gran Canaria – Vegueta – Triana

Las palmas, la capitale de l’île c’est une plage et une digue incroyablement grande, énormément de gens, énormément de restaurants, des feux d’artifices à chaque fois que j’y vais (véridique) et surtout une mentalité à l’opposé du sud. On oublie l’anglais et on se met dans la peau d’un canari. Que ce soit à la playa de las Canteras, au Castillo de la Luz, dans le Museo Canario afin d’en apprendre plus sur les indigènes, les Guanches ou encore en se perdant dans le centre de la ville, il y aura toujours quelque chose à faire dans la capitale de l’île. Divertissement assuré!

Pour ne pas s’arrêter en chemin, je te propose d’aller directement visiter la maison de Christophe Colomb car ce premier grand voyageur a débarqué sur l’île il y a plus de 500 ans et sa demeure se situe à Vegueta, qui se trouve à quelques km de la capitale, ici on retrouve des restaurants très typique une superbe cathédrale et des petites rues pittoresques. Un retour en arrière et un changement drastique alors qu’on vient de quitter Las Palmas.

Dernière étape avec Triana. Cette petite ville qui se situe en face de Vegueta. On entre dans le quartier branché jeune, attention au porte feuille, une très longue rue remplie de magasin se profile. Les rues perpendiculaires à la principale sont constituées, une fois de plus, d’innombrable bars à tapas, de quoi en ravir plus d’un!

El campo: Teror – Roque Nuble

Lorsque l’on souhaite se dépayser et découvrir une culture, il faut aller là où d’autres n’iront pas forcément. Et bien que cette ville paraisse complètement hors des sentiers battus, elle a énormément de charme. Je parle en effet du petit village de Teror.

Situé dans la montagne, après avoir vu tout les animaux imaginables et surtout zigzagué les routes (du verbe zigzaguer…), on arrive là où l’on mange probablement le meilleur chorizo espagnol, à savoir le chorizo de Teror mais il n’y a pas que ça! Les différents balcons vont également vous impressionner! D’une beauté inégalable, c’est un vrai petit paradis sur terre qui est à découvrir en une demi journée en mangeant une spécialité espagnole à savoir « Huevos Rotos », des œufs mélangés à des frites et à du jambon. Bref, à vos papilles gustatives!

La demi-journée terminée, ce que je te propose de faire c’est de me diriger en direction de Roque Nuble. Un rocher situé à une hauteur de plus ou moins 1600m d’altitude. Le gros caillou se situe beaucoup plus haut que la ville et pour aller faire une randonnée cela vous prendra une petite heure.

Avis aux courageux bien entendu étant donné que la marche est assez intensive. Bien que l’on soit toujours sur l’île de Grande Canarie et que celle-ci soit assez bien développée au niveau des infrastructures, dans la montagne, ce n’est plus trop le cas! Du coup, une bonne paire de chaussure et le tour est joué!

Mon coup de coeur, Agaete l’extrême ouest

Agaete, direction l’extrême ouest de l’île pour une découverte incroyable. Une vue sur les montagnes de l’archipel, avec un peu de chance, un peu de neige sur les pics, une vue sur l’océan imprenable, des piscines artificielles, une plage en galet, une petite digue, un port pour aller en direction de Ténérife, si le ciel vous le permet il y a même une possibilité de voir la côte de l’île voisine et surtout, un petit village tout blanc comme si on se trouvait dans un autre pays à savoir la Grèce.

La petite astuce du jour est de se garer du côté du village, et de pouvoir descendre la vallée en direction du port d’Agaete afin d’avoir une vue d’ensemble sur océan et montagne. De plus, tu pourras t’aventurer au cœur du village, visiter la petite cathédrale et descendre jusqu’au port. Bref, une petite balade qui t’inspirera énormément et qui te permettra de te détendre dans une atmosphère très paisible. Finalement, étant donné que le petit village est moins touristique, peu importe où tu iras manger, le prix te donnera très probablement le sourire!

La petite conclusion …

En conclusion, l’île de Grande Canarie, c’est que du bonheur. Ce que je te conseille le plus lorsque tu découvre cette île c’est de ne pas te refermer au sud et d’aller un peu plus loin. Que ce soit grâce aux différents bus ou à la location de voiture, il y a toujours moyen de se déplacer et de découvrir ce que cette île a à nous offrir.