Comment se faire avoir par Ryanair, compagnie low-cost

Ayant déjà voyagé à travers le monde mais également à travers l’Europe, Ryanair m’a permis d’économiser beaucoup d’argent en ce qui concerne mes billets d’avion. Or, la compagnie aérienne est souvent décriée par beaucoup de personnes notamment en ce qui concerne le carburant, l’esclavagisme de son personnel mais plus récemment, et cela, je l’ai constaté, par des problèmes de sécurité, de politique etc.

Cet article parle de mon expérience avec la compagnie aérienne lors d’un voyage à Berlin qui s’est assez mal déroulé étant donné que nous avons tout simplement eu droit à un accès refusé alors que nous avions déjà passé tout les contrôles nécessaires à l’identité.

La réservation sur le site Ryanair.com

Lors de ma réservation sur le site, Ryanair me propose de voir directement les promotions à travers les différents aéroports. Je m’empresse de voir, pour ma part, les aéroports les plus proches de mon domicile, c’est à dire, Bruxelles et Charleroi. À partir de ce moment là, Ryanair me met un vol allé simple pour Berlin à 5 euro. Ce qui n’ est pas cher du tout. Je m’empresse de réserver deux places à bord de l’avion. Cela me revient en réalité à 15 euro par personne allé retour étant donné les frais que Ryanair impose. Étant donné le prix donné, je prends la responsabilité de ne pas prendre d’assurance, ce qui me couterait plus cher qu’un billet d’avion.

15 € un allé retour Bruxelles – Berlin, une promotion à ne pas rater.

Comme je peux le constater, même si Ryanair me met des frais en plus, 15 euro pour aller à Berlin ce n’est pas cher. J’ai mis mon nom, celui de la personne qui m’accompagne et il ne me reste plus qu’à attendre la date à laquelle je dois m’enregistrer. Or, une semaine avant le vol, lorsque je souhaite m’enregistrer, je constate que mon nom est remplacé par celui de la personne voyageant avec moi. La première chose à laquelle je pense,

« Est-il possible de m’être trompé de nom en faisant ma réservation? »

Étonnant mais possible. Bien que cela me semble étonnant étant donné que je sois assez méticuleux en ce qui concerne ce genre d’information. Je décide dès lors, premièrement, de contacter l’agence pour savoir s’il était possible qu’il y ait eu un problème lors de la réservation concernant nos noms ou si tout simplement l’erreur venait de moi. On m’a directement répondu, et ce, assez sèchement, pas digne d’un service clientèle, que la faute venait de moi, que le serveur ne se trompait jamais. Or, j’en doute. Je décide donc de racheter un billet d’avion, 50 € en plus. Ceci dit, cela reste malgré tout raisonnable même si c’est de l’argent jeter par les fenêtres.

Le jour-J

Jour du départ, les bagages sont prêts, nous nous dirigeons vers l’aéroport. Suite aux attentats, l’aéroport est rempli de contrôle. Personnellement, cela reste purement symbolique. Voici pourquoi: Nous passons un premier contrôle. Fouille des bagages, aucun contrôle d’identité. Nous ne sommes malgré tout pas encore entré dans l’aéroport. Arrivé à l’intérieur de l’aéroport, deuxième fouille. Le billet est contrôlé sauf que l’identité ne l’est toujours pas. En bref, je peux avoir volé un billet sans que l’on me demande un contrôle d’identité. Je suis à présent dans l’aéroport et en attendant que ma porte d’embarquement soit indiquée, je m’installe pour prendre un café. 30 minutes avant le vol, je décide d’aller vers la porte d’embarquement. Bien entendu, mon identité n’a toujours pas été contrôlée. J’arrive et au moment du contrôle d’identité, enfin, nous apprenons que Ryanair n’accepte pas le document avec lequel ma partenaire voyage. Or, depuis ses 18 ans, Ryanair laisse passer cette personne grâce à son permis de séjour. Désemparé, nous attendons des explications, on nous traite de menteur en nous disant que cela reste impossible que la personne puisse voyager avec ce genre de document. Après mainte tentative d’explication, notre voyage est annulé, la compagnie aérienne ne disposant pas de comptoir, nous nous sommes dirigés vers le comptoir Swissport qui nous a désagréablement dit que Ryanair à Bruxelles n’acceptait pas ce document mais qu’à Charleroi, ceux-ci étaient laxistes et qu’ils laissaient tout passer. En demandant d’autres renseignements, nous apprenons également que d’autres compagnies aériennes acceptaient ce type de document, à savoir Sunjets.

En conclusion, qui croire, à qui faire confiance, la sécurité au sein d’agences low cost est-elle bonne? … Je ne pense pas. Cette expérience nous prouve à travers mes différents voyages que les compagnies low cost et en particulier Ryanair font en fonction de la tête du client. Ayant voyagé 3 ans avec ce document à raison de 4 à 5 fois par an sans n’avoir jamais eu de problème est très inquiétant. Ensuite, la sécurité en ce qui concerne l’aéroport de Brussels Airport est à revoir. Nous avons passés toutes les étapes sans contrôle d’identité et arrivé devant la porte d’embarquement, on nous empêche de monter à bord de l’avion.

Une journée à oublier mais une expérience à raconter.